À suivre – Amour Propre.

Fraiche, addictive, lettrée, la pop synthétique et impertinente d’Amour Propre sent bon le printemps débutant sur les bords de Loire, la sève et les bourgeons, les promenades romantiques sans fin dans un Paris… Lire la suite