Archives de Catégorie: Littérature

Jérôme d’Estais – Barbet Schroeder, Ombres et clarté (LettMotif).

Le cinéma de Barbet Schroeder possède un recoin secret, un voile brumeux qui entraîne cette filmographie vers la fausse apparence. Schroeder lui-même ressemble à un apatride : né à Téhéran, il passe son enfance… Lire la suite

Comment le nouvel appartement de Laurie Anderson en Brooklyn fut habité par un corbeau nommé Lou (by Guillaume Mazel).

  Elle l’avait voulu blanc, avec quelques tons de gris, mais le plus simple possible, l’appartement près de Coney Island devait être illuminé par lui seul, vu qu’un grossier immeuble avait été planté… Lire la suite

Où sont les sons de notre enfance (2) ? By Greg Bod.

En cette période de fêtes qui s’annonce où tout convie à la réunion, au retour à la cellule familiale, il est somme toute assez naturel de tel un archéologue de sa propre histoire… Lire la suite

La guitare dans la vitrine – Olivier Libaux & Jean-François Martin.

Un jour il sera trop tard. Vous entrerez sans frapper dans la chambre de votre ado malgré le panneau « interdit aux adultes » et la tête de mort dessinée dessous. Le choc sera rude.… Lire la suite

On a retrouvé Mark Hollis (by Guillaume Mazel).

– Il était là, tout recroquevillé mon sergent, enfoui entre deux vieux tapis, c’est moi qui l’ai trouvé ! – On trouve toujours quelqu’un de perdu dans le souk de Fès, ce n’est pas… Lire la suite

Où sont les sons de notre enfance ? By Greg Bod.

Que reste-t-il de nos souvenirs quand la mémoire s’est évaporée, quand la raison défaille, quand les mots perdent sens, que la parole se dégrade ? Travaillant auprès des corps des autres dans mon métier… Lire la suite

Mick Jones & André Raimbourg (by Guillaume Mazel).

En ce jour de date vague où le petit Mick (bien que majeur) trouva la tôle de sa plus dure que ses Doc Martens et survécu ainsi au gentil vampire Exactement à dix… Lire la suite

La mélodie des chimères – Chapitre 7 (Eleanor Flochec).

Après le concert de Bastien Clor, ils s’étaient retrouvés dans cette chambre d’hôtel si cossue, non loin de la rue des Martyrs, et qui porte un nom d’hôtel américain. L.était montée d’un pas… Lire la suite

PRINCE : REQUIEM POUR UNE ASTÉROLIDE (by Anna Plassan).

Donna avait l’impression d’avoir attendu ce jour toute sa vie. Partout, les affiches du prochain concert de Prince s’étalaient sur chaque surface carrée de la petite ville de Red Bank. « JE COUCHERAIS AVEC… Lire la suite

La rive.

Depuis la création de ce blog il y a presque deux ans, les émotions musicales et les rencontres amicales ont été nombreuses, belles et fortes. Un jour j’y reviendrai. Mais rarement je n’ai… Lire la suite