Archives de Tag: jean thooris

Les Prises Doillon – Antoni Collot (Marest Éditeur).

Constatation qui commençait à nous manquer : rédiger un ouvrage théorique ou analytique sur un cinéaste n’exclut pas l’humour, du moins la fantaisie de son rédacteur – se rappeler que certaines formules de Serge… Lire la suite

Quand soupirent les mystères : le cinéma de Dario Argento – collectif (Rouge Profond).

Les éditions Rouge Profond concluent leur trilogie consacrée au maestro : après son autobiographie (Peur), son recueil de nouvelles fantastiques (Horror. Histoires de sang, d’esprits et de secrets), Quand soupirent les mystères s’impose à… Lire la suite

Avril 1996 : The Addiction – Abel Ferrara.

Carlotta Films édite en Blu-ray l’indispensable The Addiction, chef-d’œuvre primitif et barbare d’Abel Ferrara. Lorsque The Addiction sort en France (1996), c’est une claque : Ferrara, à sa façon rap pasolinien, y revisite le… Lire la suite

Novembre 1984 : Boy Meets Girl – Leos Carax .

En attendant Annette (de loin le film le plus attendu de 2020/2021), et comme Leos Carax nous est indispensable, nous avons revu, pour la cinquantième fois, le séminal Boy Meets Girl. Film triste… Lire la suite

1983 : Le Quatrième homme – Paul Verhoeven.

C’est peu dire que nous avons longtemps fantasmé Le Quatrième homme avant de pouvoir enfin le découvrir, bien des années après sa sortie hollandaise. Car s’il participe en 84 au Festival du Film… Lire la suite

Août 1983 : The Evil Dead – Sam Raimi.

J’ai vu pour la première fois Evil Dead en 1985, quelques mois avant la sortie en salle du second film de Sam Raimi (le très cartoonesque Mort sur le grill), en vidéo. À… Lire la suite

Mars 1987 : Jeux d’artifices – Virginie Thévenet.

A l’instar de son premier film (sublime La Nuit porte-jarretelles), Virginie Thévenet, dans Jeux d’artifices, raconte l’histoire d’une fille et d’un garçon qui s’inventent leur propre monde, un univers de fantasmes et de… Lire la suite

Alan Parker (1944-2020).

Malgré tout, Alan Parker fut emblématique des années 80. Il possédait une petite signature caméléon, très influencée par la pub (d’où il provenait, en compagnie de Hugh Hudson et des frères Scott) voire… Lire la suite

Août 84 : Siège – Paul Donovan & Maura O’Connell.

 En été, pourquoi ne pas revoir des séries B ? Par exemple Siège, film canadien du couple Paul Donovan et Maura O’Connell, auréolé du Grand Prix de la Critique lors du défunt Festival de… Lire la suite

Février 1995 : Oublie-moi – Noémie Lvovsky.

Souvenir d’une époque au cours de laquelle le jeune cinéma français érigeait Eustache et Garrel en tant que figures tutélaires, inversement à la précédente génération (celle des Beauvois et Kahn) qui revendiquait l’héritage… Lire la suite

  • Follow Pop, Cultures & Cie on WordPress.com
  • Catégories

  • Tags

  • Pop, Cultures & Cie sur Facebook

  • Articles récents

  • Archives