Archives de Tag: jean thooris

Twin Peaks S3 – Le cri de Laura Palmer.

LE CRI DE LAURA PALMER C’est un cri d’une abyssale terreur qui conclue la troisième saison de Twin Peaks. Un cri qui perdure avant de s’évaporer dans l’extinction des lumières et la toute… Lire la suite

Tobe Hooper (1943 – 2017).

Autre temps, autre monde. Au début des années 80, l’arrivée du magnétoscope bouleversait et modifiait la cinéphilie à construire des mômes que nous étions. Auparavant, dans les salles obscures, l’inimaginable nous était d’emblée… Lire la suite

Repo Man : Alex Cox, le dernier punk sur terre.

Avril 85 : une série B « d’auteur » épate la critique ainsi que les rares spectateurs ayant eu l’opportunité de voir la chose. Fatalement culte, l’objet est aujourd’hui représentatif d’un courant (la fin du règne… Lire la suite

JONATHAN DEMME, EN CHANSONS.

Disparu le 25 avril dernier, l’immense Jonathan Demme incarnait la quintessence du cinéaste pop. Retour en dix chansons emblématiques sur la filmographie de cet auteur générationnel. New Order « The Perfect Kiss »… Lire la suite

Jérôme d’Estais – Barbet Schroeder, Ombres et clarté (LettMotif).

Le cinéma de Barbet Schroeder possède un recoin secret, un voile brumeux qui entraîne cette filmographie vers la fausse apparence. Schroeder lui-même ressemble à un apatride : né à Téhéran, il passe son enfance… Lire la suite

GEORGE A. ROMERO : entre la vie et la mort (by Jean Thooris).

Malédiction La renommée de George Romero est aussi une malédiction : être l’inventeur du film de morts-vivants. Etiquette paralysante qui rend méconnu son travail hors zombies, et qui condamne le cinéaste, depuis une bonne… Lire la suite

Godard à l’inverse (by Jean Thooris).

  Il est instructif de revoir coup sur coup un Godard séminal des années 80 (Passion) puis sa dernière œuvre en date (Adieu au langage, 2014). Découvrir ce qui a changé ou pas,… Lire la suite

Escalier C : le regard de l’enfant (by Jean Thooris).

  Certains films dits mineurs, avec le recul, saisissent le parfum d’une époque, en disent parfois bien plus sur une décennie écoulée que les traités sociologiques autoproclamés. Par inadvertance, par un regard honnête… Lire la suite

To Live and Die in L.A. (Police Fédérale, Los Angeles) : une courbe mortelle (by Jean Thooris).

  Culte, maudit, réhabilité, To Live and Die in L.A. ressort en version restaurée. L’un des chefs-d’œuvre de William Friedkin (son chef-d’œuvre ?) est aussi LE polar des 80’s, donc l’un des plus grands… Lire la suite

Top Gun : qui détient le plus gros manche ?

Top Gun fête ses trente ans. Ce qui n’en fait pas un meilleur film. Simpson & Bruckheimer Dieu que nous détestions ce film durant les années quatre-vingt. Pas tant à cause des fumigènes… Lire la suite