Publicités

Archives de Tag: jean thooris

Escalier C : le regard de l’enfant (by Jean Thooris).

  Certains films dits mineurs, avec le recul, saisissent le parfum d’une époque, en disent parfois bien plus sur une décennie écoulée que les traités sociologiques autoproclamés. Par inadvertance, par un regard honnête… Lire la suite

To Live and Die in L.A. (Police Fédérale, Los Angeles) : une courbe mortelle (by Jean Thooris).

  Culte, maudit, réhabilité, To Live and Die in L.A. ressort en version restaurée. L’un des chefs-d’œuvre de William Friedkin (son chef-d’œuvre ?) est aussi LE polar des 80’s, donc l’un des plus grands… Lire la suite

Top Gun : qui détient le plus gros manche ?

Top Gun fête ses trente ans. Ce qui n’en fait pas un meilleur film. Simpson & Bruckheimer Dieu que nous détestions ce film durant les années quatre-vingt. Pas tant à cause des fumigènes… Lire la suite

Wes Craven, quelle horreur ? (by Jean Thooris).

Les éditions Capricci éditent aujourd’hui un ouvrage consacré à Wes Craven. L’occasion de chercher à mieux comprendre l’un des grands maîtres du cinéma de genre horrifique et fantastique. Les éditions Capricci ressemblent à… Lire la suite

Terminator – L’Intime Olympique (by Jean Thooris).

Hier comparé à une gentille distraction (au mieux) ou à un épisode de San Ku Kaï (au pire), Terminator, avec le temps, est devenu un classique du fantastique et de la science-fiction (dans… Lire la suite

John Hughes : Teenage Kicks (by Jean Thooris).

Culte, génial, subversif, le réalisateur-scénariste John Hughes imposa une empreinte cruciale sur le cinéma américain 80’s (au même titre que Steven Spielberg). La France, suspicieuse, ignora cet acte révolutionnaire. Trompe-l’œil Étrangement, durant les… Lire la suite

Prénom Carmen de Jean-Luc Godard : qu’est-ce que c’est, L’Aurore ? (by Jean Thooris).

    Mort du cinéma Godard est souvent parti de textes préexistants afin de concevoir ses films : L’Odyssée (Le Mépris), la Bible (Je Vous Salue, Marie), Amphitryon (Hélas pour moi), Le Roi Lear… Lire la suite

Chronique – Andrzej Zulawski, sur le fil – Jérôme d’Estais (by Jean Thooris).

Andrzej Zulawski, sur le fil – Jérôme d’Estais – Éditions Lettmotif  Ironie amère : c’est au moment où Andrzej Zulawski décède que paraît un ouvrage français lui étant consacré (le premier, malgré treize films et plus… Lire la suite

COSMOS (ANDRZEJ ZULAWSKI) : ICI, AILLEURS by Jean Thooris.

Il y a bien longtemps qu’un film n’avait semblé aussi ouvert sur le monde tout en construisant une narration à ce point fermée sur elle-même. Le principe de Cosmos est du style funambule… Lire la suite

Ténèbres : l’écrit et le meurtre (by Jean Thooris).

La nécessité de l’écriture n’est jamais fortuite. Bien plus que l’amour des mots ou l’influence décisive d’une œuvre littéraire, il y a souvent, nichée de façon inavouable, une pulsion mortuaire ou sexuelle, une… Lire la suite