La playlist ratée de Maud Octallinn.


 



Edith Piaf – Bravo pour le clown !


 » La foule aux grandes mains / S’accroche à ses oreilles / Lui vole ses chagrins / Et vide ses bouteilles / Son coeur qui se dévisse / Ne peut les attrister / C’est là qu’ils applaudissent / La vie qu’il a ratée ! « 





Anne Sylvestre – Les gens qui doutent


 » Ceux qui n’auront pas honte / De n’être au bout du compte / Que des ratés du coeur / Pour n’avoir pas su dire / Délivrez-nous du pire / et gardez le meilleur « 




Jean Leloup – Le monde est à pleurer


 » Pour ma part ce ne sont ni les guerres ni les famines qui me prennent la tête, non ce serait plutôt la conception ratée à la base de l’humain… » et plus loin :  » Mais je vois pire encore de scander manitou toujours en retard et pété à mort, je vois le cortège des artistes ratés qui cherchent le tube à longueur de journées et se cassent la tête pour cette pauvre fille qui chantait des ballades « 



François Pérusse – J’suis un raté


 » Y’en a qui me disent mais non t’es tout le contraire d’un raté / Mais le contraire d’un raté comme vous le savez c’est taré « 




Sylvie Vartan – Par amour, par pitié


« On ne jette pas un vieux jean usé / On recolle un livre abîmé / On regarde une photo ratée / Et on pleure sur une fleur séchée »




Pierre Lapointe – Vous


« J’essaie de croire que la vie fait bien les choses / Mais cette chose-là, elle l’a ratée / C’est pourquoi je ne peux vous regarder sans me dégoûter de par le coeur / Sans me dégoûter de par la bouche de m’être senti de trop « 



Catherine Ferry – Raté


 » Raté, raté / Notre amour n’est plus qu’un miroir brisé / C’est raté, c’est raté / Le temps avec nous s’est bien amusé « 




Mouloudji – Faut vivre


« Malgré tous nos serments d’amour / Tous nos mensonges jour après jour / Et bien que l’on ait qu’une vie / Une seule pour l’éternité / Malgré qu’on la sache ratée… / Faut Vivre »



Maurice Mérane – Les ratés

 » Dans leurs têtes énormes tout est embrouillé / Les ratés qui dorment désarticulés « 


maurice-merane-les-rates-x240-W5Q

Maud Octallinn