Agoria – .dev.


Jamais vraiment là où on l’attend, Agoria revient avec .dev, un album exigeant, empreint de radicalité et pourtant accessible et mélodieux (l’addictif Swipe). Navigant entre techno sombre et dense, hiphop rétro futuriste et électro planante, le talentueux producteur français prend une fois de plus le contrepied de son précédent album sans renoncer à son éclectisme et à son ouverture d’esprit pour proposer un long voyage immersif, une exploration kaléidoscopique, captivante et intense qui dépasse largement le cadre de la musique. Chez Agoria les featurings (ici STS, Nino de Elche, Rome Fortune ou encore Ela Minus) ne sont jamais gratuits et emmènent les tracks vers des sommets escarpés où l’air se raréfie mais où la vue est imprenable. Une expérience à vivre au-delà du disque, avec un artiste singulier qui questionne sans cesse son époque, ses contemporains et leurs nouveaux usages (NFTs, AI, …). Mine de rien, avec .dev Agoria s’échappe à nouveau du peloton…


© Matthieu Dufour