Actu – La musique panoramique de Fragments (Trans 2014).

10646935_883306798347858_1663649074907490696_n

… face à vous…cette immense baie vitrée… les paysages défilent…l’immensité de steppes nordiques…des morceaux d’océan…des nuances de blanc…de couleurs pastel…des chemins côtiers sous la brume…des champs de neige à perte de vue…des bois lointains…des clairières…le silence et le calme…des plages désertées…à leur vie enfin rendues…hypnose des paysages…impressions et surimpressions…géographies nouvelles…les temps et les espaces se confondent…un vol en apesanteur…un rêve…doux et ondoyant…vous survolez des plaines inondées…des forêts touffues…la canopée vous sourit…votre corps s’allège…délesté des affres du quotidien…transport intime et universel…fragments du temps qui prend le temps de passer…fragments d’émotions changeantes…fragments de vie…fragments de vous…

Chez les Rennais de Fragments on a poussé les murs, ouvert des brèches et les fenêtres en grand, l’espace est infini, la lumière inonde la nature de ses rayons bienveillants, chez Fragments on ne se sent jamais à l’étroit, on y vit plein de cette impression de liberté et de tranquillité, joyeuse mélancolie d’un voyage mental au ralenti, au rythme d’un piano doux et caressant, des compositions de soie légère, cette belle sensation de flottement, comme l’ivresse d’un émoi, d’un entre-deux accueillant, comme un champ des possibles ouvert à 360°, ce moment précis où tout est encore jouable, là sur le fil de la vie, quand tout peut basculer d’un côté comme de l’autre, quand pour l’instant ça tient en équilibre, morceaux funambules pour cœurs sensibles et ouverts. Quelque chose de la beauté fragile des éphémères.

a1599215458_2

Il y a dans ce très joli EP « Landscapes » un minimalisme assumé et bienheureux qui provoque une grande bouffée de bonheur et d’apaisement ; dans une époque surchargée de tout, pleine de trop, de mots, de bruits, d’images, la musique panoramique de Fragments nous invite à un voyage en classe « liberté », n’impose jamais, suggère et propose, des images, des paysages, et on se laisse faire avec plaisir. Nul doute qu’ils sauront conquérir le cœur de nombreux passagers lassés de l’hystérie moderne. Nul doute que les Trans 2014 vont leur permettre d’accueillir à bord de nouveaux voyageurs des émotions.