Soirées Walden – ITW Filip Chrétien.

15965844_1464188386957044_2876676305678663386_n

© Arnaud Gaudin


Pourquoi avoir accepté l’invitation de Nesles cette nouvelle série de Soirées Walden ?

Quand Nesles m’a contacté au mois de novembre pour me demander si je voulais participer à ses soirées, j’ai été vraiment ravi, même flatté qu’il ait pensé à moi. Je connaissais un peu le concept de son projet, j’avais vu passer quelques « affiches », et LOU, lors d’échanges pendant notre collaboration sur mon dernier album, m’en avait parlé en me disant que c’était vraiment de jolies soirées. J’ai beaucoup aimé la façon dont Nesles m’a présenté l’idée et je me suis retrouvé dans ce concept de partage, organisant moi-même ce genre de soirée à l’Ouest avec des artistes que j’aime bien.

C’est important pour toi ces partages ?

Oui, j’ai souvent fait le choix de m’entourer d’autres artistes dont j’apprécie le travail mais il faut avant tout que ça colle humainement. J’ai fait quelques jolies rencontres ces dernières années et j’en suis très heureux. C’est important pour moi d’essayer de ne pas rester dans mon coin, je pense que ça me rassure quelque part, et, si en plus ça peut faire plaisir à un(e) « pote » alors ça me va bien.

Tu as ouvert ton dernier album à d’autres artistes, pourquoi ?

J’avais envie que ce disque soit plus ouvert que le précédant (Dia a dia), J’aimais beaucoup l’idée de le faire rapidement en y invitant des artistes dont j’avais aimé le travail pendant l’année qui précédait. Cela c’est passé très simplement avec tout le monde (LOU, Orso, Jean-Louis Bergère, Nicolas, Chafik Mohammedi, Olivier Loas). C’était très fluide, les titres s’enchaînaient et je ne me posais pas de questions, un peu comme des vacances.

Comment composes-tu, tu pars d’une mélodie, des mots ?

Je pars souvent de « bouts » de mélodie puis je viens y coller des mots. J’écrit très rarement (voir jamais) une chanson en entier avant de l’enregistrer, les mots me viennent la plupart du temps devant le micro  (c’est pour cela que je mets beaucoup de temps à apprendre les chansons après les avoir enregistrées).

Des coups de cœur récents dont tu voudrais nous parler ?

J’ai aimé pas mal de trucs cette année, mais si je devais en retenir un seul, ça serait l’album Haïkus de Pascal Bouaziz.

Quels sont tes projets à venir ?

En 2017, je voudrais faire vivre mes chansons en live en formule réduite dans des endroits plutôt intimistes. Je commence finalement à aimer la scène, même si jusqu’à aujourd’hui, ça n’était pas l’endroit où je me sentais le plus à l’aise (toujours pas d’ailleurs), mais les quelques dates que j’ai pu faire en 2016 m’ont donné l’envie de continuer un peu. Le public était très attentif et j’ai trouvé ça vraiment chouette.

En ce qui concerne le reste, des nouvelles chansons commencent à voir le jours et quelques collaborations sont en cours.

Merci Filip.


Matthieu Dufour


Rendez-vous le 1er mars à La Manufacture Chanson pour la première des Soirées Walden – Printemps 2017 avec Nesles et Bertrand Betsch

Programme de cette nouvelle session de soirées

Bertrand Betsch (01/03)

Filip Chrétien (17/03) Filip sera accompagné de Sylvain Texier de The Last Morning Soundtrack

Marianne Dissard duo avec Yan Péchin (29/03)
Philippe Crab (26/04)

Avec Nesles en co-plateau sur chaque date

Exposition LINEUP