Photo Sensible.

603638_637276676299101_39290899_n

Johnny Montreuil by Jean Fabien

 
 
Un véritable regard, des photos dont se dégagent une puissance, une évidence assez bluffantes, et qui en même temps touchent au plus profond de soi, quelque chose de délicat, de vrai et de fragile, comme une part d’humanité enfin retrouvée dans une époque qui en manque cruellement. Comme une voix qui chuchote à nos tripes, à l’intime, à notre âme. Photo sensible.
 
 
10171004_848020151891418_878209762898179953_n
 
C’est la force de la simplicité apparente : pas d’effets spéciaux, pas de bluff. Les sujets, les lieux, un regard. Une empathie assumée, non trafiquée. La vérité nue. A rebours d’une tendance actuelle et plutôt pénible de la « photographie Dali » où les artistes sortent les muscles et rivalisent de trucs et astuces (avec talent souvent, il faut leur reconnaitre) pour tout enjoliver, sur-jouer, « sur-réaliser » des scènes, des mondes qui se figent dans une beauté glacée et sans vie. Même quand il met un peu de magie ou de la fantaisie dans son sujet (Madame Lapin par exemple) c’est fait avec finesse, intelligence et une poésie familière et proche. Bref, à mon humble avis, un retour aux sources salutaire de cet art.
 

10294344_848024381890995_3527128122678656801_n
 
Il y a plein de belles choses à voir : ses séries sur Montreuil et Belleville sont superbes, les photos de concerts, artistes, musiciens sont impressionnantes, ce qu’il fait avec Roxane Loiseau est très intéressant aussi. Nous y reviendrons plus longuement à la rentrée lors d’un entretien où il nous parlera de son travail, de ses inspirations, de sa vision de la photo et de musique sûrement. En attendant vous pouvez visiter son Flickr, c’est par là : Flickr Jean Fabien.
 
 
 
 10153086_848057718554328_3382445225040418133_n
 
10497119_685573708156588_2726650994503546463_o