Actu – Rémi Parson – La tristesse (clip).

La bonne nouvelle avant de partir en week-end : un nouveau clip pour Rémi Parson, une balade urbaine mélancolique et légèrement tremblante, une errance monochrome en ville avec en tête « les mots quand on est mal « , déambulation sans but précis sous des cieux couverts de gris et une question : quoi faire avec cette Tristesse ? Subtil et délicatement fragile à l’image d’un disque en clair obscur.

Pour la chronique de l’album sorti le premier janvier chez Objet Disque c’est ici : Chronique – Rémi Parson – Précipitations.
Rémi Parson sera en concert avec La Souterraine le 12 février à L’Olympic Café avec La Féline et Maud Octallinn.


Au revoir la joie.
Où es-tu partie?
Où as-tu disparu?Je ne cherche pas vraiment
Je ne remue pas ciel et terre
Je sais que tu n’es pas très loin
Je sais aussi que tu n’es pas pour moi
Je te laisse à d’autres
Et je rêve de faire quelque chose de la tristesse
Quelque chose d’un peu plus grand
Je pleure à la place
Oui rire déforme mes traits
Les mots qu’on dit quand on est bien
Je préfère les mots quand on est mal
Ou le silence
Car j’entends mieux battre mon cœur
Car j’entends mieux battre mon cœurEt toi tu danses pour oublier
Et toi tu danses pour oublier
Tous tes muscles et tous tes gestes qui tremblent
Et toi tu danses pour oublier
Tous tes muscles et tous tes gestes qui tremblent

De la buée sur les murs
Parce qu’il a plu dehors
Je ne vois pas ce qui se passe
Mon royaume est dépeuplé
Et froid, et froid
Tu te prélasses sous un soleil de pacotille
Tu brûles comme une feuille de papier

Et toi tu danses toute la nuit
Et toi tu danses pour oublier
Tous tes muscles et tous tes gestes qui tremblent
Et toi tu danses pour oublier
Tous tes muscles et tous tes gestes qui tremblent

Rémi Parson

RemiParson_press05_nb-600x389