Bluartwork (in progress).

29315030_1744808025577730_6795764111912531224_n


La dernière réalisation de Pascal Blua, superbe affiche pour le prochain concert de Michael Head, vient rappeler, s’il en était besoin, combien son talent est un point de repère précieux dans un univers musical en mutation permanente.  On retrouve en effet dans cet artwork tout ce qui fait le « style Blua » : exploitation et mise en valeur d’un visuel, photo, illustration, choix idéal d’une typographie dont on a l’impression qu’elle a été créée pour l’occasion, sens de la couleur et de la mise en scène, souci du détail et de l’équilibre, et évidemment harmonie de l’ensemble.



Mais s’il y a bien un style Blua, celui-ci est tout en ellipses, en humilité et en respect. Parfois le visuel prend le dessus, parfois la typo est un paysage, parfois elle se fait toute petite pour laisser la place à l’ambiance. Car sa priorité est d’abord d’entrer dans l’univers de l’artiste et de la cause qu’il doit servir : il s’immerge, étudie les lieux avec minutie avant de s’y installer et d’y déployer son inspiration. Il n’oublie jamais que l’artwork est une vitrine, une porte d’entrée, qu’il doit donner envie sans pour autant être trompeur au risque de décevoir ensuite (sacrée responsabilité quand même). Là où certains vont tenter d’imposer leur patte en force, se souciant peu de la cohérence entre leur travail et l’œuvre, préférant l’impact immédiat à la pérennité, le spectaculaire à l’élégance, Pascal Blua s’empare du sujet avec une grande empathie et vise le long terme. Il veut que l’on puisse reprendre un disque des années après et retrouver l’émotion de la première fois.

Épatant.

Respect.


© Matthieu Dufour




Le site de Pascal Blua : Mouse Design

Le blog de Pascal Blua : Stereographics

Violette Records


Publicités