Live Report – Soirée Longueur d’Ondes : 3 mn sur mer + Robi – Pan Piper (29 juin 2015).

DSCF3054


Il y avait de l’électricité dans l’air du côté du Père Lachaise jeudi dernier pour l’ultime soirée Longueur d’Ondes de la saison. A quelques centaines de mètres de la tombe de Jim Morrison, ce n’était pas l’arrivée annoncée de la canicule qui chargeait le ciel d’une tension moite et fiévreuse mais simplement la prestation sensuelle et dense de Robi sur la scène du Pan Piper. Dans la foulée d’un album impeccable (Chronique – Robi – La cavale), les concerts de l’artiste se suivent et enflamment un public captivé par la personnalité et le charisme de la chanteuse. Il faut dire qu’elle y met du sien en se jetant à corps perdu dans une espèce de transe pop martiale et bouillante en même temps : Robi ne joue pas ses chansons, elle n’interprète pas ses morceaux, elle les vit, elle les incarne et les livre en pâture à la salle avec l’aide se ses comparses Valentin Durup, Jean-François Riffaud et Mathieu Penot. Les chansons de l’album prennent en concert une nouvelle dimension, plus rock, plus charnelle. Les anciens tubes (superbes versions de Ma Route ou encore On ne meurt plus d’amour) se mêlent aux nouveaux (Devenir Fou, Nuit de fête, …) sans l’ombre d’une couture apparente. C’est cohérent, sexy, et magnétique. Robi est une ensorceleuse qui change la glace en braise dans un clair-obscur passionnant. Quand la cavale s’arrête, le public pourtant à bout de souffle en reprendrait bien encore un peu…

DSCF2921 DSCF2929

Quelques instants auparavant, les désormais presque célèbres 3 minutes sur mer avait ouvert la soirée devant un public composé d’anciens de de nouveaux fans. Les prestations remarquées du chanteur Guilhem Valayé dans une fameuse émission de télé avaient en effet attiré un public bigarré venu assister au concert d’un groupe qui livre à ses fans son rock poétique avec générosité et sincérité.

Vivement la saison prochaine.


Matthieu Dufour



Devenir f(l)ou

DSCF2965 DSCF2969 DSCF2970 DSCF2977 DSCF2999 DSCF3001