Rémi Parson – Album 3 – Journal de bord – #7.


Entrée 7 | 07/07/2021


Je laisse filer le temps car novembre, c’est loin. Septembre aussi. Fin septembre. Date à laquelle vous pourrez découvrir Les sentiments, extrait avant coureur de Pour un empire, et son clip mystérieux.

Un journal comme celui-ci, on y traite bien volontiers d’influences, de songes, d’équalisations, très joli tout ça. Mais, entre le moment où c’est en germe, puis écrit, enregistré, trifouillé, enfin fini, et que ça ne tient plus qu’à un doigt de technicien tchèque sur un bouton pour que les pâtons de vinyle s’aplatissent pour toujours, on raconte quoi ? 

Moi je ne le suis pas du coup, pressé. Est-ce que c’est déjà le début d’autre chose, qu’on laisse traîner comme au début d’une relation, pour se rendre mystérieux à sa future inspiration ? Serait-ce la douce transition vers cet autre métier que je rechigne à faire ? Celui de camelot, de démonstrateur de son produit ?

À vrai dire, je ne suis pas trop coutumier du fait. Même si beaucoup de mes disques ont mis du temps à sortir par le passé. Parfois plus de deux ans. Mais là c’est différent. C’est expliqué, prévu, validé. Et j’ai plein d’idées et une équipe de choc. Pour mettre en orbite ce troisième disque.

Pas de grosses ficelles, rassurez-vous. Peu de risque de voir mes bannières se substituer à celles des brosses à dents débiles à tête détachable. Mais, sincèrement, et probablement peu what-the-fuck-ement, juste assez pour qu’on sache qu’il est . Et que sans vous commander, il faudra y jeter une oreille.


© Rémi Parson


Retrouvez les entrées précédentes du Journal de bord de Rémi Parson ici :

Entrée 1

Entrée 2

Entrée 3

Entrée 4

Entrée 5

Entrée 6